SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
20/01/2018

Disparition de Paul Bocuse : Le monde de la gastronomie perd un grand homme


Ce samedi 20 janvier 2018 restera marqué dans les esprits de tous les cuisiniers de France et d’ailleurs. Paul Bocuse, chef triplement étoilé au guide Michelin depuis plus de 50 ans, est décédé chez lui à Collonges-au-Mont-d’Or à l’aube de ses 92 ans.



Paul Bocuse, chef triplement étoilé depuis plus de 50 ans au Michelin et surnommé le « Pape de la gastronomie » par le Gault & Millau, s’est éteint ce matin à Collonges-au-Mont-d’Or. Né en 1926, Paul Bocuse allait fêter ses 92 ans le 11 février prochain.

Ambassadeur de la cuisine Française, Paul Bocuse a « sorti les cuisiniers de leur cuisine » comme l’avait fait auparavant Auguste Escoffier. Figure emblématique du savoir-faire culinaire Français du 21ème siècle, Paul Bocuse a consacré sa vie à sa passion et a œuvré pour la transmission de la cuisine française.

Après s’être engagé volontairement en 1944 dans l’Armée Française à l’âge de 18 ans, Paul Bocuse rentre en apprentissage à 20 ans chez Eugénie Brazier dite la « Mère Brazier ». En 1958, il est distingué d’un macaron (étoile) par le fameux guide rouge puis d’un second en 1960. Cinq ans plus tard, le Michelin lui décerne sa troisième étoile, soit en 1965.
En 1961 le chef décroche également le col Bleu Blanc Rouge et devient ainsi Meilleur Ouvrier de France.
En 1975 Paul Bocuse reçoit la médaille de la Légion d’Honneur des mains du président de l’époque, Valéry Giscard d’Estaing. Il y sert sa soupe aux truffes VGE.
Paul Bocuse fonde en 1987, un des plus prestigieux concours de gastronomie, les Bocuse d’Or, reconnu dans le monde. Il entre dans le Petit Larousse la même année.
Il est sacré « Meilleur cuisinier du siècle » par le guide Gault & Millau en 1989.
L’institut Paul Bocuse voit le jour en 1990, une école hôtelière qui forme des élèves, venant du monde entier, aux bases de la cuisine française.
Un an plus tard, sa statue de cire est exposée au musée Grévin.
En 2004, il créer la fondation Paul Bocuse.

« Classique ou Moderne, il n’y a qu’une seule cuisine... la bonne. » Paul Bocuse « Il n'y a pas de bonne cuisine si au départ elle n'est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée. »

Photo Stéphane de Bourgies

Obsèques de Monsieur Paul Bocuse

Message de la famille Bocuse

Les obsèques de Monsieur Paul Bocuse auront lieu vendredi 26 janvier 2018 à 10h30 dans la Cathédrale Saint Jean à Lyon (5e).
Conformément aux volontés de Monsieur Paul,
Tous les Chefs sont invités à venir lui rendre un dernier hommage vêtu(e)s d’une veste blanche de cuisinier(e).
En raison d'un très grand nombre de personnes attendues, et d'importantes mesures de sécurité, l'accès à la Cathédrale sera restreint aux seules personnes accréditées, qui se seront inscrites au préalable.
Les demandes d'accréditation sont à formuler par téléphone, directement auprès du secrétariat du restaurant Paul Bocuse au :
+334 72 42 90 90 en communiquant votre prénom, nom, numéro de téléphone portable et établissement.


Plus d'information sur les Nouvelles Gastronomiques de France




A lire dans la même rubrique...
1 2 3